IRFA > Actualités > Une ambassade siamoise menée par Kosa Pan à la cour de Louis XIV (1686)

Une ambassade siamoise menée par Kosa Pan à la cour de Louis XIV (1686)

Publié le 07/12/2021

Retour aux actualités

Sous la cote 1081, les archives de l’IRFA conservent le seul témoignage écrit connu de l’ambassadeur siamois Kosa Pan en voyage en France.

Ce manuscrit thaï a été rapporté d’Ayutthaya par un missionnaire MEP. Il s’agit d’une copie, par un contemporain de Kosa Pan, du journal de l’ambassadeur, tenu entre le 20 juin et le 4 juillet 1686 et destiné à rapporter à son roi Phra Naraï les détails du voyage.

Durant ces 15 journées, Kosa Pan et la délégation qui l’accompagne se trouvent à Brest, fraîchement débarqués des deux navires français qui les y ont conduits depuis le Siam. Peu après, ils remonteront la vallée de la Loire pour Paris et Versailles, où ils rencontreront Louis XIV le 3 septembre. Dans ses négociations avec Kosa Pan, le roi tente de faire progresser sa politique extrême-orientale en prévoyant une assise militaire française à Bangkok et à Mergui.

L’ambassade de Kosa Pan représentera finalement un échec pour la France : dès 1688, le roi Phra Naraï est renversé, son royaume fermé aux influences européennes et les missionnaires français qui s’y trouvent en proie à de vives persécutions.

Redécouvert dans nos archives dans les années 1980, ce manuscrit exceptionnel a alors été traduit en anglais, annoté et édité par une équipe de recherche européano-thaïlandaise.

 

1/ Portrait sur le vif de Kosa Pan par Charles Le Brun en 1686 [Bibliothèque nationale de France, inv. 28866, photo RMN-T. Le Mage]Journal de Kosa Pan, f°1 [IRFA, archives 1081]

2/ Journal de Kosa Pan, f°1 [IRFA, archives 1081]

3/ Journal de Kosa Pan, f°66 [IRFA, archives 1081]

4/ Couverture de l’édition du Journal, « The Diary of Kosa Pan », par Visudh Busayakul, Dirk van der Cruisse et Michael Smithies, Chiang Mai : Silkworm books, 2002 [IRFA, bibliothèque asiatique B4536]

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter