IRFA > Iconothèque et audiovisuel

Iconothèque et audiovisuel

Fonds photographique : composition

La vocation du missionnaire n’étant pas de faire de la photographie d’art mais plutôt de conserver la mémoire de son quotidien, notre fonds est, pour sa majeure partie,  composé de photos d’amateurs. Grâce à ces photos « sans prétention », certains missionnaires traduisaient visuellement leurs environnement et mode de vie puis envoyaient ces clichés à leur famille et à leurs confrères. C’est aussi la raison pour laquelle ces photos ne comportent pas toutes de légende ni de notes contextuelles. En complément, les MEP ont également développé depuis les années 1880 une politique de photographie documentaire servant à illustrer leurs supports de communication en France (principalement les revues missionnaires). Ces photographies sont extrêmement bien sourcées et se retrouvent souvent sous la forme de plaques de photogravures destinées à l’impression.

Les éléments les plus anciens de notre collection sont constitués de quelques daguerréotypes (années 1850). Les photographies datées des années 1860 à 1880 sont relativement rares. Les deux dernières décennies du XIXe siècle voient un nombre plus conséquent de missionnaires s’emparer de la technique photographique, alors en pleine phase de vulgarisation et de simplification technique.  C’est ainsi qu’arrivent rue du Bac des photos de leur vie au quotidien, de leurs activités, des populations et des paysages d’Asie, autant de témoignages d’une grande rareté dans les collections européennes. La production photographique ne cesse de croître durant tout le XXe siècle, avec une apogée dans les années 1950-1970. A présent, l’IRFA développe de nouveaux procédés en vue de collecter et d’archiver les photographies numériques produites par les missionnaires d’aujourd’hui.

 

A partir de 1848, la coutume des MEP voulait qu’un photographe parisien vienne capturer le portrait individuel de chaque missionnaire avant son départ pour l’Asie. Nous conservons ainsi un portrait de chaque « partant » depuis le début de la photographie (à quelques rares exceptions près) et une photo de groupe réalisée avant les vagues de départs pour l’Asie, de façon sporadique jusqu’en 1860, puis plus systématique jusqu’à la fin des années 1960 (exception faite des deux guerres mondiales). Ces photos sont classées par année et numérisées.

De nouveaux fonds viennent régulièrement enrichir nos collections ; ils sont notamment donnés par des familles d’anciens missionnaires, soucieuses de la pérennisation de ces documents qui, pour certains, sont d’une grande valeur ethnographique et historique.

 

D’un point de vue matériel, le fonds se compose :

  • de tirages photographiques en noir et blanc et en couleur (plus de 250 000 unités, toujours en cours de numérisation)
  • de plaques de verre (800 unités, toutes numérisées)

90% de ces plaques, données aux MEP par la famille du P. Flachère, ont été prises par ce missionnaire lors de ses voyages en Asie (Chine, Japon, Indochine, Philippines, Indonésie, Malaisie et Siam) en tant qu’aumônier de Marine, de 1927 à 1934 . Les 10% restant proviennent de l’achat du fonds du P. Albert Piard, missionnaire en Chine dans le premier quart du XXe siècle.

  • de diapositives (plus de 10 000 unités, répertoriées par pays de missions, dont l’inventaire est en cours, et non numérisées).

Fonds photographique : classement

Pour faciliter la recherche, la collection de tirages photographiques a été classée par pays de missions et par thématiques :

  • Birmanie (26 boîtes. Photographes principaux : PP. Marc Jordan, Allard, Burck, Cormerais et Jeannequin.)
  • Brésil (1 boîte)
  • Cambodge (45 boîtes. Photographes principaux : PP. Lesouef, Mironneau, Ahadoberry.)
  • Chine / Hongkong /Tibet (160 boîtes. Photographes principaux : PP. Sylvestre, Pic, de Guébriant, Lajeune, Flachère, Piard, Rabiller.)
  • Corée (47 boîtes. Photographes principaux : PP. Demange, Legendre, Perrin, Pelisse.)
  • Inde (42 boîtes. Photographes principaux : PP. Capelle, Lefèvre, Savel.)
  • Indonésie (29 boîtes. Photographes principaux : PP. Le Coutour, Pecoraro, Jourdain, Grison et Vitte.)
  • Japon (53 boîtes. Photographes principaux : PP. Villion, Arvin, Bec, Candau.)
  • Laos (17 boîtes. Photographes principaux : PP. Aballain, Van Nedervelde.)
  • Madagascar/océan Indien (4 boîtes. Photographes principaux : PP. Alazard et Millot.)
  • Malaisie/Singapour (74 boîtes. Photographes principaux : PP. Cardon, Loiseau.)
  • Philippines (1 boîte)
  • Thaïlande (18 boîtes. Photographes principaux : PP. Gennevoise, Andreoni, Vernier.)
  • Taïwan (25 boîtes. Photographes principaux : PP. Peckels, Bareigts, Bouhey, Barreau.)
  • Vietnam (114 boîtes. Photographes principaux : PP. Grison, Dournes, Seitz, Mironneau, Carat, Moussay, Guennou, Lange, Vitte)
  • Départs
  • Procures, séminaires et établissements MEP (15 boîtes)

 

Fonds audiovisuel

La production de documents sonores par les missionnaires a débuté en 1960, principalement dans une visée ethnographique. Les PP. Dournes, Moriceau et Boutary, missionnaires dans les plateaux du Centre et Sud Vietnam, ont procédé à des enregistrements sur bandes magnétiques afin d’en capter les cultures orales et musicales ainsi que les sons qui en ponctuent la vie.

Des années 1970 à la fin du XXe siècle, la cassette audio a été le support par excellence des archives orales : c’est ainsi que nous conservons environ 300 témoignages, conférences, extraits d’émissions radios, dans lesquelles les Pères MEP se racontent.

Au total, notre fonds audio se compose de 402 items, tous catalogués et indexés avec précision. Ces documents sont consultables au format numérique dans la salle de lecture de l’IRFA.

 

En exemple, un chant populaire Jöraï, enregistré par le P. Jacques Dournes au Vietnam vers 1965 (IMEP/AUDIO0283) :

 

Quant au fonds vidéo, il ne se compose que d’une quinzaine d’éléments des années 1950 à 1970 (films secam et de quelques films super 8). L’apport majeur de ce fonds consiste dans l’œuvre cinématographique du P. Christian Simonnet (1912-2002), qui, après avoir fait ses armes de réalisateurs amateurs dans sa mission du Vietnam en 1951, a tourné des films entre 1956 et 1971 pour le compte des MEP et de la Croix-Rouge :

  • L’Exode du Nord-Vietnam, 1956
  • Le miracle de Formose, 1957
  • La mission des hauts-plateaux, 1959
  • La jonque de Pierre, 1963
  • Hong Kong, incroyable micro-Chine, 1966
  • Corée, terre d’espérance, 1966
  • Le Japon à l’allure du Shinkansen, 1966
  • Thaïlande, terre des eaux, 1971
  • Malaisie, terre et ciel, 1971

 

Depuis les années 2000, nous collectons et conservons les vidéos produites dans le cadre des activités missionnaires des MEP et les témoignages d’anciens missionnaires recueillis sous forme d’archives vidéo.

 

 

Autres fonds iconographiques

Un petit fonds en cours de catalogage rassemble une diversité de documents produits ou collectés par les missionnaires :

  • Estampes (XVIIe- XXe siècles) : portraits de missionnaires au burin, gravures sur bois d’artistes du XXe siècle, estampes japonaises…
  • Dessins réalisés par les missionnaires, en particulier dans une visée ethnographie, ou collectés auprès d’artistes locaux
  • Affiches, dont quelques affiches politiques ramenées d’Asie.

Fonds complémentaires en Europe

Archives de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples (Vatican)

Archives des Œuvres pontificales missionnaires (Lyon)

Fonds du P. Jacques Dournes : CREM et Musée du Quai-Branly (Paris)

Fonds des PP. Jean Moriceau et Marius Boutary :  CERIMES (Paris)

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter