IRFA > Actualités > Exposition : Thérèse, femme, intellectuelle, chercheuse de sens

Exposition : Thérèse, femme, intellectuelle, chercheuse de sens

Publié le 02/01/2023

Retour aux actualités

Thérèse et les Missions Etrangères de Paris

Exposition : Thérèse, femme, intellectuelle, chercheuse de sens

À partir du 18 janvier 2023

 

Le 02 janvier 2023 marque les 150 ans de la naissance de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, anniversaire que l’UNESCO a choisi de commémorer.

À cette occasion, les Missions Etrangères de Paris vous proposent une exposition organisée en deux parties.

La première partie, intitulée Thérèse de Lisieux ou la brûlure d’amour, reprend son message pour les siens, ses contemporains et toute l’humanité.

La seconde partie présente une sélection exclusive de documents issus des collections de l’IRFA et des archives du Carmel de Lisieux, dans le but d’illustrer le lien unissant Thérèse à ses frères missionnaires. Elle est divisée en quatre thématiques, allant de la fin du XIXᵉ siècle au milieu du XXᵉ siècle  :

– Comment Thérèse a connu les MEP
– Thérèse et Théophane Vénard
– La diffusion d’Histoire d’une âme en Asie
– Comment les MEP ont répandu la dévotion à Thérèse en Asie

Thérèse et les MEP

Les pères MEP ont souvent joué un rôle majeur dans l’implantation des différentes congrégations religieuses en Asie. Ainsi, moins de 30 ans après sa fondation, le Carmel de Lisieux crée le Carmel de Saïgon grâce à Mgr Lefebvre, vicaire apostolique de Cochinchine occidentale. Un second Carmel verra le jour à Hanoï en 1895,  grâce à Mgr Gendreau, vicaire du Tonkin occidental, rejoint par Mgr Dépierre, nouveau vicaire apostolique de Cochinchine occidentale.

C’est vers le Carmel de Lisieux que se tourne également Adolphe Roulland, jeune séminariste originaire du diocèse de Bayeux-Lisieux à la recherche d’un «ange auxiliaire» associé à son ministère. Mère Marie de Gonzague le confie alors aux prières de Soeur Thérèse de l’Enfant Jésus en juin 1896.

« Ne pouvant être missionnaire d’action, j’ai voulu l’être par l’amour et la pénitence » écrit Thérèse au P. Adolphe Roulland, dont elle suit le départ pour le Sichuan au cours des dernières années de sa vie. Le P. Roulland l’initie à la lecture de biographies de missionnaires et Thérèse découvre en novembre 1896 les écrits du missionnaire MEP Théophane Vénard (1829-1861). Vivement touchée par son style élégant témoignant d’un grand désir du martyre, elle en fait son  « saint préféré ».

Par la suite, c’est l’arrivée des premiers tirages d’Histoire d’une âme au séminaire de Paris qui transporte le culte à la petite Thérèse en Asie. En effet, nombreux sont les aspirants missionnaires, comme le P.Marmonier, qui trouvent en Thérèse une petite sœur au ciel et portent son message dans leurs missions.

Du 18 janvier au 08 avril 2023

Du mardi au samedi de 10h à 18 h

ACCÈS : 128 rue du Bac 75007 Paris.

Programme autour de l’exposition et dossier de presse

Affiche de l’exposition

Sœurs du Carmel de Hanoï

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter