IRFA > Actualités > Samedi 17 décembre 2022 : présentation de l’ouvrage « Histoire de l’écriture romanisée du vietnamien (1615-1919) »

Samedi 17 décembre 2022 : présentation de l’ouvrage « Histoire de l’écriture romanisée du vietnamien (1615-1919) »

Publié le 25/11/2022

Retour aux actualités

Lancement du livre :

Histoire de l’écriture romanisée du
vietnamien (1615-1919)

Thị Kiều Ly Phạm

Samedi 17 décembre 2022 de 10h à 12h

 

L’IRFA et les Missions Étrangères de Paris ont le plaisir de vous convier à la présentation de l’ouvrage de Thị Kiều Ly Phạm intitulé Histoire de l’écriture romanisée du vietnamien (1615-1919) publié par les Indes Savantes.

Thị Kiều Ly Phạm est docteure en Sciences du langage de l’Université Sorbonne nouvelle ainsi que membre associée du Laboratoire d’histoire des théories linguistiques (HTL- UMR 7597). Thị Kiều Ly Phạm est également enseignante-chercheuse en linguistique à Hanoi.

Présentation de l’ouvrage :

Ce sont les missionnaires jésuites, arrivés au début du XVIIe siècle au Vietnam, qui mettent en place une première méthode commune d’apprentissage de la langue, à travers la composition d’une grammaire. Alexandre de Rhodes (1593−1660), principal artisan de la création de l’écriture nationale vietnamienne (Quôc Ngu) publie à Rome en 1651 le Dictionarium Annamiticum Lusitanum et Latinum, considéré comme le texte fondateur de la transcription du vietnamien en alphabet de type latin.

Les vicaires apostoliques français et les prêtres des Missions Étrangères de Paris s’installent en Cochinchine et au Tonkin dès 1662, avec l’arrivée de Mgr Lambert de la Motte à Ayutthaya, marquant la fondation de la mission en Thaïlande. En 1665, de concert avec Mgr Pallu, ils y créent un collège général, suivi de collèges locaux au Tonkin dans le but de contribuer à la formation d’un clergé autochtone, lequel utilise l’écriture romanisée du vietnamien.

En 1858, l’occupation de la Cochinchine par les Français modifie en profondeur la situation politique, linguistique et culturelle du Vietnam. L’écriture romanisée du vietnamien, nommée le quốc ngữ, sort du cercle de l’Église et devient alors l’écriture officielle pour la rédaction des documents administratifs en Cochinchine (1882), puis au Tonkin et en Annam (1884−1885).

Accès : 128 rue du bac 75007 Paris
Merci de confirmer votre présence avant le 10 décembre en vous inscrivant via ce lien
Pour tout renseignement supplémentaire : kieulypham@gmail.com

Invitation 17. 12.22

Suivez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter